Colonial House Inn, Chelsea NYC 318 West 22nd Street · New York, NY 10011 T: 212-243-9669 · 800-689-3779


UN PEU D'HISTOIRE

MEL CHEREN (Janvier 1933 – Décembre 2007)

CELEBRE FONDATEUR ET PROPRIETAIRE PRECEDENT DE COLONIAL HOUSE INN


Mel Cheren à qui l'on donnait l'affectueux surnom de "Parrain du Disco"
pour sa contribution aux concours de D.J's, son choix de musiques de danses et de cultures de discothèques dans les premiers jours du Mouvement Disco, Mel Cheren a passé ses premières décennies dans la musique chez ABC/Paramount où il est devenu Chef de Production à la fin.

Il avait la même fonction lorsqu'il a commencé à travailler pour Scepter Records. Pendant sa carrière à Scepter Records, il a introduit de nombreuses innovations telles que le premier disque de 12" pour les D.J's et le premier mix instrumental sur la face B du disque, méritant ainsi le prix de "Trendsetter Of the Year" (initiateur d'une nouvelle mode) du Billboard en 1974. Avec un ancien collègue de Scepter Records, il a monté sa propre compagnie, West End Records en 1976 qui a participé pendant plus de 30 ans à l'élaboration de disques classiques pour danser tels que "Hot Shot"et "Heartbeat". Dernièrement, West End Records des CDs de compilations de remix de musiques populaires ainsi que des shows live du légendaire Paradise Garage DJ Larry Levan.

Mel était le pilier financier pour le club remarquable créé par son compagnon précédent Michael Brody. Cette période est bien documentée dans la biographie De M. Cheren, "Ma vie et le Garage Paradis: continuez de danser" (my life and The Garage Paradise: keep on dancing) publié en 2000 et un récent documentaire intitulé G.O.D. The Godfather of Disco (G.O.D. Le Parrain du Disco).

En 2005, Mel a été introduit dans le Dance Music Hall of Fame, il a reçu le Lifetime Achievement Award (prix le récompensant pour toute sa carrière), un grand honneur pour lui. Mel était fier de ses accomplissements en musique, mais, ce qui le rendait le plus heureux était son travail pour diverses causes humanitaires, en particulier ses efforts pour soutenir la communauté LGBT et son combat contre le SIDA. Il a été parmi les premiers homosexuels qui ont répondu présent lors de l'imminente crise présentée par le SIDA dans les années 1980 et il a donné au GMHC leur premier foyer dans maison de briques brunes à Chelsea qu'il a transformée plus tard en B&B et fait fonctionner avec succès pendant plus de 20 ans, le Colonial House Inn, bien sûr. Il a été le fondateur de 24 Hours for Life, une institution de charité dédiée au SIDA et qui était le sponsor de Lifebeat, pour lequel il a tenu le rôle de Charter Director. Mel était l'ami de beaucoup et d'étrangers dans le besoin aussi ainsi qu'un véritable artiste peintre. Beaucoup de ses œuvres sont un hommage à ses nombreux amis morts du SIDA.

Il est ironique de penser que c'est le même mal que celui qu'il a essayé de combattre toute sa vie qui l'a emporté. Même dans ses derniers jours, sa position dans le combat pour la prévention contre la maladie était claire dans l'interview émise par la chaine LOGO pendante toute la semaine de La Journée Internationale du SIDA. Mel Cheren a laissé derrière lui beaucoup de famille, certains membres de cette famille proéminents comme Illya Dekhtar, Mark Cheren et Barry Cheren, beaucoup de famille plus éloignée, beaucoup d'amis proches, des collègues et des activistes.